Stefanie Ammann

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

© Culture Valais / Céline Ribordy

Une force lovée dans le calme

Nous rencontrons Stefanie Ammann en juin, à «Chäserstatt», un alpage au-dessus d'Ernen. Elle y garde 144 vaches durant l'été.  Elle s'y connaît, en effet, c'est le huitième été qu'elle leur consacre à la montagne. Pendant cette saison, elle ne quitte sa cabane que pour travailler sur ses projets de comédienne ou de mise en scène. Stefanie Ammann crée constamment de nouveaux projets théâtraux. Où cherche-t-elle son inspiration ? "Parfois ce sont des sujets sociopolitiques que j'appréhende et parfois je tombe sur des textes qui me touchent, que je veux simplement mettre en scène", explique-t-elle. Et quand l'inspiration frappe à sa porte, l'artiste ne la laisse pas sur le seuil. Stefanie Ammann travaille alors à la réalisation de ses projets et s'investit pour donner vie à ces textes. La comédienne est également la créatrice du calendrier culturel de l'Avent, qui se déroule chaque année sur la scène du Alten Werkhof de Brig-Glis. 24 soirées sont ainsi dédiées aux productions de tous les domaines artistiques. Elle collabore avec Jonas Imhof à la conception de ce programme conséquent et apprécié. On ne peut être qu'enthousiaste des projets à venir de Stefanie Ammann. Profondément plongée dans ses pensées durant son travail de bergère, elle trouve sûrement sa muse pour de nouvelles créations à venir.

Stefanie Ammann, côté privé

De quoi êtes-vous fière ?
Je ne connais pas vraiment ce sentiment.

Y a-t-il quelque chose qui reste incompréhensible pour vous ?
La Bourse.

 quel luxe ne voudriez-vous pas renoncer ?
La douche chaude.

Que seriez-vous devenue, si vous n'aviez pas pris la voie artistique ?
Boulangère.

Que changeriez-vous, si vous pouviez tout reprendre à zéro ?
Décider plus clairement.

Comment décririez-vous le Valais ?
De magnifiques montagnes, des sommets ensoleillés, nous sommes des vagabonds de la montagne.

Quelle page Internet consultez-vous le plus souvent ?
En ce moment meteo.search.ch

Quel livre conseilleriez-vous ?
Lenz de Büchner ou Die heilige Johanna der Schlachthöfe (Sainte Jeanne des Abattoirs) de Brecht.

Que ferez-vous après avoir répondu à ces questions ?
Un petit tour vers les vaches et ensuite, regarder la finale de la coupe du monde de foot dans un restaurant d'altitude.

Quelle signification a l'argent pour vous ?
Par chance, j'en ai juste assez pour que l'argent ne soit pas réellement un sujet.

Que souhaiteriez-vous encore réaliser ?
Tout

Faites-vous davantage confiance à votre tête ou à vos tripes ?
Entre les deux.

Où vous voyez-vous dans dix ans ?
Je me pose moi-même régulièrement la question, de la direction dans laquelle j'aimerais me diriger. Je ne sais pas.

Stefanie Ammann, côté professionnel

Profession
Comédienne et metteur en scène indépendante. Professeur de yoga et bergère à l'alpage.

Formation
Diplôme à la Zürcher Hochschule der Künste, Département arts vivants et cinéma, option spécifique théâtre.
Diplôme à l'Université de Yoga de Villere.

Mots-clés pour les professionnels
De préférence, je travaille de manière indépendante et je réalise des projets qui m'intéressent avec aisance.

Langue maternelle
Allemand

Autres langues
Français et anglais

Année de naissance
1981

Contact
Stefanie Ammann
Militärstrasse 36
3014 Bern
stefania.ammann@gmx.ch

Parution: septembre 2014
Texte: Nathalie Benelli
Photos: © Céline Ribordy

 

Retour