Mali Van Valenberg

Mali Van Valenberg © Aline Fournier | Plateforme Culture Valais

Mali Van Valenberg © Aline Fournier | Plateforme Culture Valais

Mali Van Valenberg © Aline Fournier | Plateforme Culture Valais

Mali Van Valenberg © Aline Fournier | Plateforme Culture Valais

Mali Van Valenberg © Aline Fournier | Plateforme Culture Valais

Mali Van Valenberg © Aline Fournier | Plateforme Culture Valais

Mali Van Valenberg © Aline Fournier | Plateforme Culture Valais

Mali Van Valenberg © Aline Fournier | Plateforme Culture Valais

Mali Van Valenberg © Aline Fournier | Plateforme Culture Valais

Mali Van Valenberg © Aline Fournier | Plateforme Culture Valais

Mali Van Valenberg © Aline Fournier | Plateforme Culture Valais

Mali Van Valenberg © Aline Fournier | Plateforme Culture Valais

Mali Van Valenberg © Aline Fournier | Plateforme Culture Valais

Mali Van Valenberg © Aline Fournier | Plateforme Culture Valais

La nouvelle Héloïse

Mali Van Valenberg grandit à Sierre. Sa maturité commerciale bilingue en poche, elle rejoint Genève pour poursuivre sa formation de musique (percussion et piano) tout en commençant le théâtre au conservatoire. À 21 ans, elle décide de se consacrer à sa formation théâtrale et ne résiste pas à l'appel de la ville lumière, Paris. Elle se forme à l'Ecole du Studio d'Asnières.

Elle joue au théâtre sous la direction de Mathias Langhoff, Pascal Parsat, Chantal Déruaz, Patrick Simon, Yveline Hamon, Jean-Louis Martin-Barbaz, Caroline Weiss, Marie Normand... Elle décroche quelques rôles à la télévision et dans plusieurs courts métrages, notamment "Billes en tête" de Santosh Pfammatter (réalisateur valaisan) diffusé au Short Film Corner de Cannes et "L'Amour Bègue" de Jan Czarlewski (réalisateur sortant de l'ECAL) récompensé par un Léopard d'argent au festival de Locarno 2012 et en compétition au festival international du court métrage de Clermont-Ferrand. Elle obtient son premier grand rôle au cinéma dans "Ma nouvelle Héloïse" de Francis Reusser. Elle écrit deux courts métrages ("Juliette, dans son bocal", diffusé au théâtre du Rond-Point et "Billes en tête") ainsi qu'une courte pièce théâtrale ("Rien de plus normal", joué au théâtre du Rond-Point dans le cadre des concours inter-conservatoires) dans lesquels elle est aussi comédienne.
Elle est actuellement en tournée avec "Pinocchio", mis en scène par Caroline Weiss et "Roulez jeunesse !" de Luc Tartar, mis en scène par Marie Normand, et à l'affiche du long métrage "Ma nouvelle Héloïse" de Francis Reusser.


Contact

Emailm.valenberg@gmail.com 
Lien vers le site Internet http://comedien.ch/f/3968/malivanvalenberg/fiche_comedien.php


Onze questions - onze réponses

Quelle a été votre première pensée en vous levant, ce matin ?
Il fait encore un peu sommeil !

Etant enfant, que rêviez-vous de devenir ?
Petite voleuse, Effrontée ou chanteuse, comme la petite Charlotte.

Qu'êtes-vous devenue ?
Comédienne, comme la petite Charlotte.

Votre quotidien influence-t-il votre art ?
Bien sûr. Et inversement, ma passion rythme mon quotidien.

Le Valais vous a-t-il imprégnée, en tant qu'artiste ?
Il est certainement plus facile d'aller où l'on veut quand on sait d'où l'on vient. Mes racines sont enfouies au creux de cette vallée. Quoi que je fasse, où que je sois, il y a un peu de ce paysage.

Quels sont les vers de poème que vous connaissez par coeur ?

Il a mis le café
Dans la tasse
Il a mis le lait
Dans la tasse de café
Il a mis le sucre
Dans le café au lait
Et il a reposé la tasse
Sans me parler
Il a allumé
Une cigarette
Il a fait des ronds
Avec la fumée
Il a mis les cendres
Dans le cendrier
Sans me parler
Sans me regarder
Il s'est levé
Il a mis
Son chapeau sur sa tête
Il a mis
Son manteau de pluie
Parce qu'il pleuvait
Et il est parti
Sous la pluie
Sans une parole
Sans me regarder
Et moi j'ai pris
Ma tête dans ma main
Et j'ai pleuré.

(Déjeuner du matin, Prévert)

Êtes-vous une rêveuse du jour ou de la nuit ?
De jour, de nuit... "Il y a toujours un rêve qui veille." (Eluard)

Pour quoi n'avez-vous jamais le temps ?
Je prends mon temps, j'ai tout mon temps, je prends même le temps de répondre à cette question.

Si vous pouviez faire un voeu, quel serait-il ?
Chut ! C'est un secret.

À quelle question auriez-vous voulu répondre ?
Quelle est votre plus grande ambition dans la vie ?

Quelle aurait été votre réponse ?
"Devenir immortel... et puis mourir." (Godard, A bout de souffle)

Côté professionnel

Profession
Comédienne

Formation
Formation théâtrale au conservatoire de Genève, puis à l'Ecole du Studio d'Asnières

Mots-clés pour les professionnels de la culture

Langue maternelle
Français

Année de naissance
1985


Parution: janvier 2013
Texte: Marlène Mauris
Photos: © Aline Fournier

 

Retour