Benjamin Kniel

Benjamin Kniel © Céline Ribordy | Culture Valais

Benjamin Kniel © Céline Ribordy | Culture Valais

Benjamin Kniel © Céline Ribordy | Culture Valais

Benjamin Kniel © Céline Ribordy | Culture Valais

Benjamin Kniel © Céline Ribordy | Culture Valais

Benjamin Kniel © Céline Ribordy | Culture Valais

Benjamin Kniel © Céline Ribordy | Culture Valais

Benjamin Kniel © Céline Ribordy | Culture Valais

Benjamin Kniel © Céline Ribordy | Culture Valais

Benjamin Kniel © Céline Ribordy | Culture Valais

Benjamin Kniel © Céline Ribordy | Culture Valais

Benjamin Kniel © Céline Ribordy | Culture Valais

Benjamin Kniel © Céline Ribordy | Culture Valais

Benjamin Kniel © Céline Ribordy | Culture Valais

Mille et une possibilités

Sur scène, les shows endiablés du groupe electroswing Klischée s'anime sur les vidéos de Benjamin Kniel. Son rôle de VJ (Visual Jockey) l'amène à réaliser les visuels pour son groupe de musique, mais également pour d'autres événements. Il travaille par exemples pour des projets de musique électronique, classique, de théâtre, des événements littéraires ou des installations interactives. Benjamin est membre du collectif de VJing Aaawesome Colo Aaawesome Colors. Il cherche en permanence de nouvelles possibilités d'expressions hors des sentiers battus, qui défient les limites de la technique et du formel. "Dans ce domaine, la technique est tout d'abord le début d'un développement. De nouvelles possibilités émergent constamment, ce qui rend ce travail passionnant", livre le VJ à propos de son activité artistique, qui lui permet de lier musique et image.

Benjamin Kniel, côté privé

De quoi êtes-vous fier ?
La fierté est une forme d'orgueil, et donc un péché mortel.

Y a-t-il quelque chose qui reste incompréhensible pour vous ?
La Schlagermusik.

À quel luxe ne voudriez-vous pas renoncer ?
De travailler sur les projets qui me rendent heureux et de sortir manger avec des amis.

Que seriez-vous devenu, si vous n'aviez pas pris la voie artistique ?
Pas artiste.

Que changeriez-vous, si vous pouviez tout reprendre à zéro ?
Avoir des parents riches.

Comment décririez-vous le Valais ?
Etriqué, ensoleillé, conservateur, isolé.

Quelle page Internet consultez-vous le plus souvent ?
Google

Quel livre conseilleriez-vous ?
Moravagine.

Que ferez-vous après avoir répondu à ces questions ?
Travailler.

Quelle signification a l'argent pour vous ?
Tout d'abord, l'argent signifie pour moi la liberté. J'essaie quotidiennement de ne pas lui accorder trop d'importance, et cela fonctionne plus ou moins bien.

Qu'est-ce qu'il vous tiendrait à coeur de réaliser ?
Aucun de mes objectifs n'est si essentiel qu'il ne puisse être bouleversé ou changé, donc je prends les choses comme elles viennent.

Faites-vous davantage confiance à votre tête ou à vos tripes ?
Ma tête, c'est mes tripes.

Où vous voyez-vous dans dix ans ?
Sur la Côte d'Azur.

Benjamin Kniel, côté professionnel

Profession
Graphiste MPA / Designer processus BA

Formation
Formation de graphiste à l'ECAV (Sierre), création du label 2:BD avec Bernd Kniel. Graphiste chez id-k et Scarton Stingelin AG à Berne. Affiliation à AAAWESOME VJ-Kollektiv et études de designer de processus chet HyperWerk à Bâle. Depuis désormais quatre ans en tournée avec le groupe de musique Klischée. En 2013, résidence artistique de 6 mois à Berlin. Depuis janvier 2015, travaille chez Mésmer Société in Basel.

Langue maternelle
Allemand

Autres langues
un petit peu français and a little bit english

Année de naissance
1986

Contact
Benjamin Kniel
benjamin@kniel.ch
www.leklischee.ch
www.aaawesome.ch
www.zwei.be

Parution: mai 2015
Texte: Nathalie Benelli
Photos: © Céline Ribordy

Retour