Journée Culture à la Foire du Valais

Du vendredi 2 au dimanche 11 octobre, le principal rendez-vous économique du canton ouvre ses portes pour 10 jours d’exposition, de découvertes et de convivialité. La Foire se révèle être, chaque année, une magnifique vitrine du dynamisme, de l’ouverture et de la convivialité offerte par le Valais. La 56ème édition sera également un haut lieu d’échanges et de débats accueillant six journées thématiques, dont la Journée de la Culture, organisée par l'association Culture Valais le 6 octobre à l'Espace Live de la Foire du Valais.

L'art et la culture, coeurs battants de l'innovation

Un thème essentiel, dans une période où le canton du Valais se redéfinit économiquement et touristiquement. L’association Culture Valais, née de l’initiative de l’Etat du Valais et des Villes valaisannes, invite le public et les acteurs politiques, économiques, touristiques et culturels à une rencontre sur la question des relations entre les arts, la culture et l'économie. 

Ménage à trois: vin, raclette et art

Aussitôt après l'ouverture des portes de la Foire du Valais, rendez-vous vous est donné à l'Espace Live, où vous serez accueillis par un mot de bienvenue de Madame Gaëlle Métrailler, présidente de l'association Culture Valais, organisatrice de l'événement. Et vous serez peut-être surpris de voir prendre la parole un homme dont le métier est celui du vin. Monsieur Gérard-Philippe Mabillard, directeur des Vins du Valais, s'il illustre parfaitement l'un des secteurs de l'économie valaisanne, est également un connaisseur et un amateur d'art et de culture. Il évoquera les avantages pour une économie de soutenir les créatifs, mais également les retombées bénéfiques en termes d'image que peut générer la vie artistique d'une région. 

Au diable les clichés, la raclette n'est pas réservée au bal musette de l'entre-deux-guerre. L'équipe du Palp Festival en amène la preuve brûlante. Vers 11h20, Sébastien Olesen et Michel May, directeur et responsable com du fameux festival alliant terroir et culture contemporaine, démontreront qu'un fromage qui grésille peut être plus électro que David Guetta. Lancé pour l'édition 2015 du Palp Festival, le concours "Les sons de la raclette" bravait tous les interdits de la tradition au lait cru. Le concept était simple: sur la base de samples mis à disposition - du crissement du poivrier, au « plop » du tire-bouchon en passant par le crépitement du fromage qui fond ou encore le « cloc » de l’ouverture d’un bocal de cornichons -, les participants étaient invités à créer un morceau original, en vue de la fabuleuse Electroclette... La finale s'est même jouée à Milan, c'est dire. Il y aurait encore tant à dire sur le dynamisme et l'énergie visionnaire de ce festival, qu'il vaut peut-être mieux ne pas rater la performance sonore qui sera donnée à la Journée de la Culture.

Et pour clore cette matinée, se réuniront Gérard-Philippe Mabillard, directeur des Vins du Valais, Jacques Cordonier, chef du Service de la culture de l'Etat du Valais, Heinz Julen, entrepreneur, artiste, hôtelier, co-fondateur du festival Zermatt Unplugged et président de l'association "Friends of Zermatt Unplugged", Sébastien Olesen, directeur du Palp Festival et Julien Gremaud, éditeur, photographe et rédacteur indépendant, Think Tank pour débattre du thème " Peut-on faire l’économie de la culture ? La créativité, enjeu majeur pour un territoire dynamique."

Vers 12h45, les participants sont invités à poser leurs questions puis à partager un moment de convivialité autour d'un apéritif.

L'entrée est libre, mais l'inscription est obligatoire

Programme et inscriptions

Retour