Coronavirus (COVID-19)

Les mesures pour faire face à la gravité de la situation

covid

covid

This picture was submitted for United Nations Global Call Out To Creatives - help stop the spread of COVID-19. Art created jointly by Ângela Oyafuso and Suzy Sakano, who made the illustrations, under the guidance of Eunice Liu

Afin de faire face à la deuxième vague de la pandémie de coronavirus (COVID-19), le canton et la Confédération a édictent de nouvelles mesures.

Dernière mise à jour : 23 novembre 2020

 

 

Prolongation et adaptation des mesures sanitaires au niveau cantonal (20.11.2020) :

Malgré la baisse amorcée des nouveaux cas de COVID-19, leur nombre reste élevé et la pression sur le système sanitaire est toujours importante. C’est pourquoi le Conseil d’Etat a décidé de prolonger au jusqu’au 13 décembre 2020 à minuit la plupart des mesures cantonales initialement en vigueur jusqu’au 30 novembre. Celles-ci concernent principalement les rassemblements dans l’espace public et privé, les manifestations, les établissements de restauration, les lieux de divertissement et de loisirs ainsi que les sports de contacts. Le Gouvernement a, par ailleurs, procédé à des adaptations dans les domaines des cérémonies religieuses, des visites dans les hôpitaux et les EMS, ainsi que pour les activités sportives d’enfants et d’adolescents de moins de 16 ans.

-> Retrouvez ici l'ensemble des mesures et le communiqué de presse

 

 

Nouvelle mesures économiques au niveau cantonal (20.11.2020) :

Les entreprises s’étant vues imposer une obligation de fermeture cet automne peuvent dès maintenant et jusqu’au 4 décembre au plus tard déposer leur demande d’indemnisation en ligne sur le site Internet de l’Etat du Valais. L’indemnisation s’effectuera en deux étapes avec le versement rapide d’un premier acompte. Le solde de l’indemnité sera versé ultérieurement en fonction de l’ensemble des demandes reçues à l’échéance, afin d’assurer une indemnisation équitable dans les limites de l’enveloppe budgétaire allouée. Concernant les cas de rigueur des secteurs du voyage et de l’événementiel, les demandes doivent être adressées au Service de l’économie, du tourisme et de l’innovation. Les demandes éligibles seront ensuite transmises au Centre de Cautionnement et de Financement (CCF SA) pour analyse et décision.

-> Retrouvez ici l'ensemble des mesures et le communiqué de presse

 

 

Prolongation et adaptation des mesures d’aides pour le secteur de la culture (18.11.2020) :

La première vague de l’épidémie de COVID-19 a fortement impacté le secteur culturel. Afin de faire face aux conséquences de la nouvelle vague pandémique qui bouleverse plus profondément encore le secteur de la culture, l’Etat du Valais et la Confédération concluent une nouvelle convention de prestations à hauteur de 10.4 millions de francs. Pour soutenir ce secteur fragilisé, le Conseil d'Etat a également approuvé des mesures cantonales de soutien aux acteurs culturels.

-> Retrouvez ici l'ensemble des mesures et le communiqué de presse

 

 

Nouvelles mesures au niveau cantonal (04.11.2020) :

Afin d’infléchir de manière significative la courbe des cas de COVID-19 et pour éviter une saturation de son système hospitalier, le canton du Valais prend de nouvelles mesures dans le domaine sanitaire. Dès le vendredi 6 novembre à 22h00, les établissements de restauration seront fermés au public. Le Conseil d’Etat a également décidé d’allouer 20 millions de francs afin de soutenir les secteurs économiques particulièrement touchés par les restrictions. Un crédit supplémentaire sera présenté au Grand Conseil. A cela s’ajoutent 9 millions de francs, proposés par la Commission des finances du Grand Conseil afin de soutenir les secteurs de l’événementiel et du voyage.

Ces nouvelles mesures s’ajoutent à celles déjà en vigueur.

-> Retrouvez ici l'ensemble des mesures et le communiqué de presse

 

 

Nouvelles mesures économiques au niveau fédéral (29.10.2020) :

Depuis le début de la pandémie, le Conseil fédéral a pris des mesures de soutien d’une ampleur inédite pour en atténuer les conséquences économiques et garantir l’emploi et les revenus. Ces mesures ont permis d’éviter un effondrement économique plus grave et sont, pour la plupart, encore en place.

● Il s’agit, entre autres, des prestations de soutien de l’assurance-chômage, notamment l’indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail, pour laquelle le Conseil fédéral a en outre porté la durée de perception de 12 à 18 mois. Avec la loi COVID-19, plusieurs mesures introduites au printemps dans le cadre du droit de nécessité ont été transposées dans le droit ordinaire et ainsi consolidées. 

● La loi COVID-19 offre en outre au Conseil fédéral la base qui lui permet de donner accès à l’allocation pour perte de gain COVID-19 aux indépendants et aux personnes dans une position assimilable à celle d’un employeur qui doivent interrompre ou limiter de manière significative leur activité lucrative à cause de mesures prises pour surmonter l’épidémie.

● De plus, en se fondant sur cette base légale, la Confédération peut cofinancer des mesures cantonales applicables aux « cas de rigueur » pour les entreprises particulièrement impactées. Les résultats des travaux en cours aux niveaux cantonal et fédéral concernant l’allocation pour perte de gain COVID-19 et le régime des « cas de rigueur » seront mis en œuvre au plus vite dans le cadre défini par la loi COVID-19.

Enfin, la loi COVID-19 prévoit des mesures de soutien pour les domaines du sport, de la culture et des transports publics.

-> Retrouvez le communiqué de presse ici

 

 

Nouvelles mesures sanitaires au niveau fédéral  (29.10.2020) :

Pour le Valais, seules les mesures allant plus loin que celles déjà appliquées sur le plan cantonal (voir ci-dessous) représentent une nouveauté. Il s’agit :

du port obligatoire du masque dans les espaces extérieurs d’installations et d’établissements, tels que les magasins ou les marchés,

● du port obligatoire du masque dans les zones piétonnes très fréquentées et partout où la concentration de personnes ne permet pas de respecter les distances nécessaires,

et de l’interdiction pour les chorales de tenir leurs répétitions, à l’exception des chœurs professionnels.

Une partie des mesures désormais obligatoires sur le plan fédéral étaient déjà en vigueur dans le canton du Valais depuis le 22 octobre et le resteront.

En raison de la situation épidémiologique, les mesures mises en place par le canton du Valais qui vont actuellement plus loin que les nouvelles prescriptions de la Confédération restent quant à elles en vigueur.

-> Retrouvez le communiqué de presse ici

 

 

Nouvelles mesures au niveau cantonal (22.10.2020) :

Face à l’augmentation exponentielle des cas et des hospitalisations, le Conseil d’Etat doit prendre des mesures fortes pour endiguer la progression des contaminations, tout en veillant à préserver le plus possible l’économie :  

● fermeture des lieux de divertissement et de loisirs (cinémas, théâtres, musées, bibliothèques et médiathèques, fitness, centres de bien-être, piscines et bains publics, bowling, salles de concert et autres lieux assimilés ou analogues ; à l’exception des infrastructures de wellness des hôtels destinées à leurs propres hôtes) ;

● interdiction des manifestations et activités de plus de dix personnes dans l’espace public et privé (demeurent réservées les exceptions qui peuvent être prononcées par le Conseil d’Etat notamment s’il existe un intérêt public prépondérant) ;

● interdiction des rassemblements et rencontres de plus de dix personnes dans l’espace privé ;

● port du masque obligatoire en permanence sur les lieux de travail clos (y compris dans les véhicules), et notamment dans les bureaux des administrations publiques et des entreprises privées, sauf pour des raisons médicales ou des impératifs de sécurité (dans ce cas, la distanciation doit être respectée) ; les personnes travaillant seules ne sont pas soumises à cette obligation ;

● interdiction des rassemblements de plus de dix personnes dans l’espace public, en particulier sur les places, promenades, trottoirs et sentiers ainsi que dans les parcs ;

● suspension des visites dans les hôpitaux et EMS, sous réserve des cas de rigueur ;

● fermeture complète des bars de nuit, boîtes de nuit, discothèques, pianos-bars, clubs érotiques et autres lieux assimilés ou analogues ;

● fermeture des établissements publics (cafés, restaurants, tea-rooms, pubs, œnothèques et autres lieux assimilés ou analogues) tous les jours à 22 heures au plus tard ;

● limitation à quatre du nombre maximum de personnes assises à la même table dans ces établissements publics, à l’exception des personnes vivant dans le même ménage ;

● mise en œuvre obligatoire d’une application électronique de traçage pour ces établissements publics ;

● enseignement uniquement à distance pour les écoles du degré tertiaire ;

● interdiction des sports de contact (football, basketball, hockey, sports de combats, etc.), à l’exception de la pratique à huis-clos à titre professionnel et de l’entraînement à titre individuel ;

● renforcement des contrôles par les autorités communales ;

● renforcement des contrôles par le Service de protection des travailleurs et des relations du travail au sein des entreprises plus particulièrement touchées par la contamination de leur personnel (cluster).

Ces nouvelles mesures s’ajoutent à celles déjà en vigueur.

-> Retrouvez le communiqué de presse ici

 

Retour